A- A+

Devenez acteurs du Parc

Le Parc naturel régional du Vercors se définit par ceux qui le façonnent, par ceux qui lui donnent une identité et des valeurs : ses habitants. Le rôle du Parc n’est pas d’agir seul, c’est pourquoi les habitants sont régulièrement invités à participer à différents types d’actions en faveur du territoire. Ces temps collectifs permettent de s’approprier le territoire, ses enjeux, ses actions, de faire vivre nos valeurs communes. Participer, c’est aussi l’occasion de se rencontrer, et de rencontrer les acteurs, de découvrir la diversité du Vercors et de s’enrichir de nouvelles connaissances et compétences.


Les occasions de participation permettent de réaliser et créer ensemble pour valoriser et préserver le patrimoine collectif, mais aussi pour mieux connaître, reconnaître et comprendre le patrimoine naturel ainsi que les savoir-faire des habitants du Vercors. Les opportunités sont nombreuses : endosser la casquette d’un naturaliste, d’un bricoleur ou d’un bûcheron, venir en aide à un agriculteur ou un éco-garde… Venez participer, œuvrer, découvrir, échanger : devenez acteur du Parc !

Nos missions

  • Fédérer les acteurs et habitants du territoire autour de valeurs et d’actions communes
  • Impulser la participation citoyenne au sein du territoire, en s’appuyant sur les collectifs, associations et institutions locales
  • Faire connaître les actions du Parc dans une démarche participative
  • Encourager l’acquisition de connaissances et l’échange autour des thématiques du Parc (biodiversité, mobilité, agriculture…)
Défi familles à biodiversité positive

Le « Défi familles à biodiversité positive ! »

Pour que chacun puisse participer à l’enrayement de l’érosion de la biodiversité, et améliorer dans le même temps son cadre de vie, huit Parcs naturels régionaux lancent une action partagée : le « Défi familles à biodiversité positive ». Des ateliers sont proposés du 23 novembre au 21 décembre 2022.

Si vous êtes habitants de Gresse-en-Vercors, Saint-Andéol, Château-Bernard, Le Gua, Miribel-Lanchâtre, Saint-Guillaume, Saint-Paul-de-Varces, Saint-Paul-lès-Monestier, Saint-Michel-les-Portes, Saint-Martin-de-Clelles, Clelles, Chichilianne ou Monestier-du-Percy, vous pouvez participer gratuitement aux 4 ateliers ludiques qui traitent de la consommation énergétique, du zéro gaspillage alimentaire, de la biodiversité dans nos jardins et de la fabrication de nos cosmétiques et produits d’entretien maison.

Plus d'infos

 

ramassage éclats d'obus
  © Serge Lenhard

Ramassage participatif d'éclats d'obus

Petit rappel historique : c’est en 1954 que le ministère des Armées installe un champ de tir temporaire sur les Hauts-Plateaux du Vercors. Des tirs d’exercice à munitions réelles y sont réalisés depuis Gresse-en-Vercors, Gerland ou Grande Cabane. Les jours qui suivaient ces manœuvres, des soldats accompagnés d’un artificier étaient chargés de ratisser le terrain à la recherche des tirs ratés. Les obus entiers ainsi retrouvés étaient détruits, quelques-uns ont été oubliés du fait de la nature du terrain fortement lapiazé et les éclats de métaux sont restés sur place. Depuis 1970, le site est de moins en moins utilisé et c’est à la création de la Réserve naturelle nationale des Hauts-Plateaux du Vercors en 1985 qu’un protocole fixe les règles des activités des forces armées. En juillet 2008, l’armée de Terre lève toutes servitudes et protocoles concernant ce site.

Il est important de préciser que les Hauts-Plateaux ont été le théâtre de rudes combats en juillet 1944, bombardés par l’aviation et l’artillerie allemande. De nombreuses munitions meurtrières ont été déversées, elles peuvent être restées intactes ! N'y touchez pas. Vous pouvez les géolocaliser et transmettre l'information.

Automne 2022 : le Parc du Vercors et la Réserve naturelle nationale des Hauts-Plateaux du Vercors ont mis en place une application web dédiée à l’inventaire participatif de ces obus et éclats métalliques. Les observations ainsi recueillies permettront d’affiner notre connaissance de leur répartition et ainsi mieux les traiter.

En parallèle, une journée participative de collecte a été organisée le 5 octobre 2022 réunissant 28 personnes pour une randonnée pas comme les autres. Pour tous, les motivations étaient environnementales mais c’était aussi le plaisir de se rendre utile par une belle journée d’automne sur les Hauts-Plateaux. C’est donc dans une ambiance sympa et curieuse que s’est déroulée cette grande journée de marche, environ 20 km.

À ce jour, nous ne pouvons pas quantifier la quantité ramassée. Les éclats d’obus récoltés ont été réunis en tas et géolocalisés pour faciliter leurs évacuations plus tard dans de bonnes conditions. Trois obus entiers ont été photographiés et géolocalisés sans y toucher et feront l’objet d’une évacuation par des professionnels.

Cette opération était une première, mais il est fort à parier qu'elle sera renouvelée ! Un grand merci à Laurence, Guy, Pierre, Raphael, Philippe, Nolwenn, Alain, Denis, Nicolas, Serge, Denis, Mireille, Daniel, Yves, Olivier, Raoul, Martin, Pierre-Eymard, Marc et les autres… Merci également Bernard Brun Cosme de l’Association Histoire et Patrimoine à Gresse-en-Vercors

Concordia

Les chantiers Concordia

Chaque année, en partenariat avec l’association de volontariat international Concordia, le Parc naturel régional du Vercors propose la réalisation d’un chantier participatif dans l’une des communes du territoire : construire ou réhabiliter des sentiers, murets, abris et bâtiments patrimoniaux.

Réunis par l’association Concordia, encadrés par un écogarde du Parc et accueillis par une commune du Vercors, de jeunes volontaires bénévoles venus de pays différents réalisent pendant quelques jours des travaux d’aménagement ou de restauration (au cours de l’été ou au début de l’automne).

En 2022, une douzaine de jeunes bénévoles venus des quatre coins de la planète - France, Italie, Serbie, Allemagne, Algérie, Japon, Mexique - accompagnée par Michel Morin, écogarde du secteur Diois, ont participé activement au projet de valorisation de Côte Chèvre au-dessus du hameau des Nonières à Châtillon-en-Diois : figer la ruine, préparer la zone et les assises en pierre qui recevront le futur abri, nettoyer la source de Font Morte, protéger de la végétation le cabanon hébergeant l'ancien alambic, replanter un carré de lavande.

Plus de photos

Pour rappel, chaque annéece partenariat entre l'association Concordia et le Parc permet à une commune du Parc du Vercors d'engager une action d'aménagement et/ou de remise en état (chemins de randonnée, petit patrimoine bâti, etc...) par l'intermédiaire de ces chantiers.

>> Plus d'infos sur l'association Concordia
>> Vous êtes une commune intéressée par l'accueil d'un chantier, prenez contact !

Vis ma vie de bûcheron

Vis ma vie de bûcheron

Forte du succès des années précédentes, l’opération « Vis ma vie de bûcheron » revient au cours des mois de juillet et août 2022 dans le Vercors pour une cinquième édition ! 

Il vous est proposé de découvrir la forêt et la gestion forestière par la voix de celles et ceux qui la pratiquent. Sept matinées seront programmées dans la période estivale pour permettre à ceux qui le souhaitent de visiter de véritables chantiers forestiers, en bénéficiant de l’éclairage des professionnels.

Les lieux et dates

 

Organiser un événement de ramassage des déchets sur une commune

De plus en plus de communes souhaitent se lancer dans l’organisation d’actions collectives de ramassage des déchets avec les habitants. Cadre de vie plus agréable, moments de rencontres privilégiés, prendre part à la vie de la communauté sont autant de bonnes raisons pour les communes et leurs habitants de réaliser ce genre d’actions.

Volontairement ou non, des tonnes de déchets se retrouvent dans la nature, les océans, les forêts ou les cimes des montagnes. Si ces pollutions nous sont toutes imputables, il ne s’agit pas là de faire « porter le chapeau » aux participants (adultes ou enfants). Loin de créer un sentiment de culpabilité, il s’agit bien, collectivement, de créer des moments où l’on se retrouve pour partager, améliorer son cadre de vie tout en sensibilisant sur les quantités de déchets importantes qui se retrouvent dans la nature et qui pourraient être évitées.

Méthodologie : organiser un événement de ramassage des déchets sur une commune

Foyers alimentation bas carbone

Devenir un foyer à alimentation bas carbone | février à juin 2023

Manger n’est pas neutre dans son impact sur l’environnement. Les foyers - et l'ensemble du territoire - ont tout à gagner à mieux appréhender les enjeux d’une alimentation saine et ayant un faible impact sur le climat, tout en s'appuyant sur les ressources alimentaires du Vercors et à expérimenter une évolution de leurs pratiques au quotidien.

Dans le cadre du projet TEPOS soutenu par l'Ademe, le Parc et ses partenaires engagent le dispositif "Foyers à alimentation bas Carbone" pour les accompagner dans cette optique grâce à des ateliers collectifs, des rencontres, des visites de terrain, des temps spécifiques à chaque foyer.

Pourront y participer les "foyers" (familles, couples, colocations pérennes…) dont tous les membres ont envie de s’investir dans la démarche pour 8 séances entre février et juin 2023.

Pour plus d’informations, contactez selon votre secteur soit :
> Agogop - Maison des habitants - 04 76 95 11 38 - accueil@agopop.f
sur la Communauté de communes du massif du Vercors

> Vertapop - 06 47 18 14 92 - info@marmottons.com ou le Centre social la Paz - 04 75 47 76 55 - contact@cslapaz.fr
sur la Communauté de communes du Royans-Vercors

©Mathilde Corotte Grand Brisou de Gresse-en-Vercors Zygène transalpine
©Mathilde Corotte Grand Brisou de Gresse-en-Vercors - Zygène transalpine

L'atlas de la biodiversité communale

Le Parc naturel régional du Vercors porte une démarche de création d'un Atlas de la biodiversité communale (ABC) avec les associations LPO et Flavia APE. Trente-huit communes de son territoire ont souhaité s'engager dans ce travail en collaboration avec les habitants des communes concernées.

Avis aux volontaires ! 

Toutes les infos

Inventaire des variétés locales
Album Vilmorin - source : gallica.bnf.fr 

Inventorier le patrimoine domestique végétal

Depuis les années 1950, la tendance était clairement à l’érosion et à l’uniformisation des variétés végétales. De nombreuses variétés anciennes considérées comme moins compétitives ont été peu à peu abandonnées et menacées de disparition. Alors que le choix de fruits et légumes présents sur nos marchés va en diminuant, on assiste depuis une ou deux décennies à une sensibilisation de l’opinion à ces questions et à la multiplication d’initiatives pour préserver le patrimoine végétal cultivé, notamment fruitier.

La prise de conscience de la perte de cette biodiversité a d’abord été le fait de quelques individus et du réseau associatif (Vignes et vignerons du TrièvesPomme et vousverger conservatoire de Beauvoir-en-Royans, jardins botaniques...) ou bien de petits agriculteurs sensibles à leur patrimoine. Puis des organismes de recherche, des conservatoires, des Parcs naturels régionaux se sont de plus en plus préoccupés de la conservation du patrimoine biologique régional. De nouvelles pratiques, plus respectueuses de l'environnement se développent tant dans le domaine de l'agriculture que dans les aménagements au cœur du bâti. 

Un inventaire du patrimoine domestique végétal du Vercors se profile notamment sur les secteurs des Quatre-Montagnes, du Royans-Isère et de la Gervanne. Les résultats obtenus seront valorisés dans les domaines de la production de semences et de l’aménagement du paysage. Ouvrez l'oeil, des réunions publiques seront organisées afin de créer un réseau d’acteurs mobilisés sur la thématique.

En savoir plus

Conversations carbone

Été trop chaud, rivières trop sèches, énergies trop chères... si on en doutait encore, le changement climatique et la crise énergétique sont bien là ! Vous aimeriez faire quelque chose mais vous ne savez pas quoi ? Vous avez des idées de changement mais vous n'arrivez pas franchir le cap ? Les Conversations carbone devraient vous intéresser.

Les Conversations carbone sont une approche originale et conviviale pour accompagner un petit groupe de personnes dans le changement vers un mode de vie plus sobre en carbone et sans se prendre la tête. L'idée n'est pas de faire la leçon mais plutôt de guider les participants vers des changements qu'ils peuvent et souhaitent mettre en place.

Des cycles de Conversations carbone se dérouleront cet automne dans le Parc du Vercors grâce à l'engagement de la communauté de communes du Trièves, de la société Vercorsoleil et des associations Névé et Verteco. Une dizaine de facilitateurs de ces structures, spécifiquement formés, vous accompagneront à partir du 3 octobre 2022. Ce sera à Mens ; Monestier-de-Clermont ; Lans-en-Vercors et Vassieux-en-Vercors.

N'hésitez pas à les contacter pour plus de renseignement et vous inscrire si vous voulez !

Plus d'infos